logo_TNCLa petite histoire de la TNC

Stéphane Delalande est ostéopathe, biokinergiste, géobiologue et fondateur de la TNC. Il est né en France.

Il fait des études en éducation physique et sportive. Puis il s’engage dans la thérapie manuelle et l’art du toucher.

C’est après ses études d’ostéopathie qu’il découvre et se forme à la Biokinergie fondé par Michel Lidoreau. Par lui, il découvre la synthèse des thérapeutiques manuelles par laquelle il apprend à fusionner dans le même geste la dimension physique, énergétique et psychique de l’être humain.

Depuis, il découvre toutes sortes de techniques visant à restaurer l’équilibre général du corps. Certaines utilisant d’avantage des clés agissant sur les structures musculaires, le squelette, les fascias, le système nerveux, vasculaire, les méridiens énergétiques chinois, les formes pensées, les techniques psycho-corporelles ou autres approches structurelles et énergétiques.

Son regard scientifique et son ouverture le conduisent après plus de vingt-cinq ans de pratique à comprendre les passerelles qui existent entre les approches reconnues par les facultés scientifiques et celles plus empiriques ou ancestrales issues des grandes traditions comme la médecine traditionnelle chinoise.

Non seulement il réussit à simplifier et rendre accessibles des manoeuvres, qui sont habituellement complexes à mettre en place, mais ses recherches lui permettent de découvrir de nouvelles applications au champ cutané et lui confèrent une expertise originale de lecture, d’analyses et de corrections d’où découlent une variété de manoeuvres neuro-tissulaires. En gardant comme objectif de toujours optimiser l’efficacité des traitements et de les rendre accessibles à tous, Stéphane Delalande met au point la technique neuro-cutanée (TNC), qui reçoit un accueil apprécié autant chez les thérapeutes provenant de spécialités dites structurelles (ostéopathes, fasciathérapeutes, massothérapeutes) qu’énergétiques (acupuncteurs et autres praticiens de l’énergie).

 

La vision du fondateur

Avant toute correction, un bon thérapeute doit savoir faire un bon bilan! Toute la profondeur du corps se réfléchit à sa surface. Les secrets que la peau et de ses différents feuillets permettent d’engager des manoeuvres tissulaires légères qui prendront en charge les déséquilibres les plus profonds! Nul besoin de forcer la structure. Apprendre à surfer avec ses forces et à les accompagner nous entraîne naturellement vers l’harmonie. Il suffit d’aiguiser la loupe pour bien décoder les signaux des tissus. En ce sens, la TNC n’essaie jamais de se substituer à la qualité d’une approche sensible et respectueuse du vivant.

Pour consulter le site officiel de la TNC : http://techniqueneurocutanee.com