Le Yi Jing et son aura

Aussi appelé Le Classique des Changements ou Le Livre des Changements, ce texte fondateur de la civilisation chinoise nous parle avec modernité de la Vie dans son évolution globale à travers les mouvements saisonniers, les cycles sans cesse répétés. Il nous parle aussi des fluctuations incessantes de la vie au quotidien. Il nous indique l’art de vivre avec sagesse et philosophie les impasses de notre vie. Il le fait en nous aidant à dénouer les nœuds de nos questionnements et à nous harmoniser avec le cours de la Vie.

Les Chinois ont établi depuis des millénaires les principes de l’impermanence en mettant en relation deux battements, le Yin et le Yang. Cette pulsation de vie, continuelle, incessante, définit le monde-univers comme un flux énergétique qui engendre les «dix mille êtres». Ils ont écrit le Yi Jing pour traduire cette réalité, cette seule vérité incontestable et permanente : tout change, toujours et tout le temps.

Le Tao est le nom donné à ce grand courant d’énergie universel qui agit sur tout ce qui existe, autant sur la matière inerte que sur le vivant. De la physique quantique moderne millénaire!

Les centres de recherches en physique quantique de ce vingt et unième siècle nous montrent exactement ce que les Chinois avaient déduit par observation et par intuition : le monde est un endroit très flexible qui se construit en continu et qui est en perpétuel mouvement.

En plus de ce parallèle entre le Yi Jing et l’aspect perceptible de la vie dans l’Univers, il faut aussi savoir que ce Classique des Changements a attiré sur lui le regard d’un grand chercheur de la psyché et de l’inconscient, des «réalités de l’âme».

Il est intéressant de savoir que Carl Gustave Jung, le père de la théorie de la synchronicité, a utilisé pendant plus de 30 ans le Yi Jing comme méthode d’exploration de l’inconscient. Il considérait que le Yi Jing tient compte de la qualité individuelle cachée dans les choses et les Hommes et aussi dans l’essence inconsciente de chacun. Jung a proposé le terme synchronicité pour définir à la façon occidentale le Tao de la langue orientale.

Déjà à cette époque, la physique quantique naissante faisait naître un pont entre la psyché, les concepts de la synchronicité de Jung et la matière. Le Yi Jing est devenu pour ce chercheur un outil mettant en lien la notion de «coïncidence significative» et celle de «correspondance» entre les choses et les événements de ce monde matériel.

Quand interroger le Yi Jing

On peut consulter le Yi Jing pour examiner une attitude ou un comportement à adopter ou à changer dans notre vie. Dans ce sens, il peut efficacement s’intégrer à votre démarche thérapeutique énergétique. Je fais également l’hexagramme de l’année ou des mois à venir. Il parlera alors des énergies dominantes qui agiront soit en vous (votre comportement), soit à l’extérieur de vous (le milieu environnant) et, souvent, des interactions entre ces deux aspects.

Bien cerner la question et la formuler par écrit de manière à permettre qu’elle devienne une demande de stratégie ou une demande d’attitude comportementale juste et sage en prévision des temps à venir.

Calculer son hexagramme

Il faut d’abord préciser que le Yi Jing n’a rien d’un art divinatoire et ne peut être comparé d’aucune manière au Tarot. C’est un véritable manuel d’aide à la décision et il peut également devenir un support à l’exploration de soi. Le Yi Jing ne révèle pas l’avenir. Son utilité est de nous renseigner sur les forces présentes à l’intérieur et à l’extérieur de nous au moment de la consultation. Il nous permet d’identifier la conduite à tenir pour la situation évoquée lors de la consultation. S’il prédit l’avenir, ce sera plutôt dans l’optique de nous montrer les conséquences de nos choix. Il peut être comparé à un radar qui nous informe des écueils présents devant notre navire. Il permet d’établir la route à prendre pour les contourner.

Le Yi Jing nous dit : «Si c’est bien cela que tu désires, voici comment il faut agir ou ne pas agir.»

Cette démarche est assez déroutante. Elle ne comporte rien ne rationnel et pourtant, le Yi Jing nous donne des réponses très à propos chaque fois. Indifférents aux limites des cultures et des époques, les hexagrammes sont des leçons de vie universelles. La justesse de leurs enseignements est toujours pertinente.

Le Yi Jing c’est comme l’acupuncture! Ça marche même si on n’arrive pas à l’expliquer!!

Les Chinois «calculent» leur hexagramme en faisant le décompte des tiges d’achillée. Les Occidentaux «tirent» le Yi Jing par un lancer des pièces de monnaie. Le procédé consiste à produire un hexagramme, c’est-à-dire une figure de six traits représentant une situation de vie avec des traits Yin et des traits Yang.

yang Un trait Yin
yin Un trait Yang

64 hexagrammes sont possibles.

Le déroulement d’une rencontre

Pour moi, c’est un rituel de communication, je dirais même une communion avec les énergies opérantes qui vous habitent.

Pour vous, c’est un moment d’arrêt dans votre vie où vous prenez le temps de vous centrer sur votre besoin réel pour le définir.

Je prends le temps nécessaire et je vous accompagne dans l’étape de la formulation de la question. Le secret est de bien formuler la question. Tout repose sur la justesse de la question et la capacité de cette dernière à cerner votre «situation». Trouver l’angle grâce auquel le Yi Jing vous donnera une réponse juste face à un choix de vie. Le temps du calcul de votre hexagramme avec la méthode des tiges d’achillée donne l’espace nécessaire pour se recueillir et se concentrer sur la question. Ensuite vient le moment de l’interprétation et de l’explication de la ligne de conduite suggérée par l’oracle.

Une séance dure entre une heure et une heure trente minutes selon l’hexagramme obtenu et les mutations qui y seront associées. Je pratique dans une atmosphère de détente et de convivialité. La séance est enregistrée et elle est transférable par courriel.

Tarif : $ 85,00
Durée : environ 1h30